Interview : Audy – Exprime en chansons

Pour cette toute première interview, je donne la parole à ma meilleure amie : Audy la Paix, qui nous parle de sa production musicale.

Table des matières

Pour commencer, découvre ses titres

Facebook : https://www.facebook.com/audyuda

Instagram : https://www.instagram.com/audy_yuda/

Interview de Audy La Paix réalisée le 15/11/2021

De quoi parlent tes chansons ?

Les chansons que j’interprète aujourd’hui ont été écrites il y a plusieurs années et leurs phases finales ont été peaufiné ces derniers temps. Leurs squelettes datent. Elles parlent de ce que je vis : j’écris sur mes émotions sur mes observations de la vie sur mon ressenti. Une épreuve m’arrive ou un moment de joie intense se présente j’en écrit un texte (qui deviendra une chanson, un poème ou un texte ou qui attendra sa phase de transformation dans quelques temps) cela m’aide à trouver la leçon dans ce que je vis et à extérioriser. Je me confie de moins en moins, avec le temps le cercle s’est restreint et quand je suis dans une mauvaise passe je n’embête pas toujours mes amies , j’essaie de m’auto-réguler, l’écriture est une alliée, une vrai psychologue à prix d’encre et papier. Plutôt rentable l’affaire lol !

Comment écris-tu ?

J’écris depuis très longtemps et je commence à avoir une sacrée collection de cahiers feuille mémo vocaux. L’inspiration vient de partout mon enregistreur vocal et le bloc-note de mon phone sont mes outils au quotidien. J’ai pas mal de mélodies qui arrivent et si elles ne sont pas immortalisées je les perds et je suis dégoûtée. Jai besoin d’extérioriser mes pensées des fois ces pulsions sont assez mystiques , ça me réveille la nuit, je sais que je dois écrire alors je créé et les réponses du pourquoi viennent après.

Que souhaites-tu transmettre ?

Cela va paraître un peu égoïste mais pour le moment je suis dans une dynamique de travail à accomplir sans penser à éventuel message ou quête à atteindre. J’ai des idées en tête et je les transmets bien évidemment je ne suis pas dans la propagation de message tordu il faut savoir que j’ai des enfants alors j’essaie d’adapter à ce que je peux leur permettre d’écouter : je me dois de rester respectueuse. Je suis une femme de foi, je la sens moi et c’est important d’être en accord avec elle. L’art c’est une façon d’être au quotidien qui se répercute sur tout ce que J’entreprends.

Qu’attends-tu de tes chansons ?

Mon ami Sitou a dit dans un de ses morceaux: « je balance le son et après ça me regarde plus » c’est tout à fait le sentiment que j’ai. Il est vrai que si mon art s’exporte et parle à du monde c’est super et je suis également prête à ce que ce ne soit pas le cas. Je suis toujours parée au pire pour me permettre d’apprécier le meilleur. Ça ne m’atteint pas dans ma confiance en moi, au contraire, j’ai douté de moi trop longtemps et aujourd’hui je sais ce que j’ai à faire. Je suis préparée, j’ai vaincu un coriace imposteur et je suis la preuve du quand on veut on peux ; combiné avec chaque chose en son temps. Faut savoir s’écouter et sentir quand le timing est bon.

Quels sont tes projets ?

J’ai une tête remplie de projets, que j’ai du prioriser :

  • Je travaille sur les clips de mes 2 morceaux sortis dernièrement, DML donne moi du love et NCP NE Crois pas
  • Je prépare un nouveau son LEAD que je dois aller enregistrer en studio chez Black House Music , le clip est déjà en tête.
  • Je suis sur l’écriture d’un bouquin .

Ça turbine ! On m’a dit un jour que quand tu commences à faire on n’arrête plus et c’est la vérité.

Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

Je voudrais te remercier pour cette interview. Que tu me donnes la parole ici me fait énormément plaisir ! On est amies sœurs depuis de nombreuses années maintenant, depuis le début de notre collaboration sur whyshoot en 2010, et ça continue. C’est très précieux pour moi merci encore !

Picture of fanfi

fanfi

Pauline Hanfi CZT coach en magie créative

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *