La roue des émotions : un outil puissant pour mieux te comprendre

Laisse-moi te présenter concrètement la roue des émotions dans ses deux représentations principales : un outil puissant de dialogue interne.

Table des matières

utilise la roue des émotions avec fanfi

En paix avec nos émotions

Ouvre le dialogue

Les émotions sont un sujet qui me tient particulièrement à cœur, à la fois dans mon histoire personnelle, mais également car mes accompagnements en art-thérapie passent très souvent par ce sujet pour répondre aux problématiques intérieures de chacune. Souvent, des émotions dérangeantes et persistantes sont un déclencheur pour travailler sur soi, afin de retrouver une certaine paix de l’âme.

Je refuse de parler d’émotion négative ou positive car l’émotion est un message neutre que notre esprit et notre corps nous envoie. Ce qui dérange bien souvent (nous-même et notre entourage), ce n’est pas tant l’émotion elle-même mais plutôt son expression et les actions qui en découlent. Je préfère parler d’émotion agréable ou désagréable. Même la joie qui est le sentiment agréable par excellence, peut finalement avoir des conséquences négatives, quand par exemple l’euphorie nous emporte et nous encourage à prendre des décisions sur un coup de tête, sans réfléchir aux conséquences possibles.

J’avais d’ailleurs écrit cet article assez personnel au lancement de mon blog en 2021, pour retracer mon propre cheminement vis-à-vis de mon hyper-émotivité. Peut-être que ça va t’inspirer pour ouvrir le dialogue avec tes émotions :

Je complète aujourd’hui cet article dans une approche psychologique, pour t’apporter quelques pistes à explorer pour faire la paix avec tes émotions, seule et/ou dans démarche d’accompagnement.

Etats émotionnels, des émotions aux sentiments

En psychologie, une émotion est généralement définie comme une réaction subjective et passagère à un stimulus, caractérisée par des changements physiologiques, cognitifs et comportementaux. Elles se traduisent par des cycles entre son déclanchement, son pic puis sa dissolution progressive.

Le sentiment est un état émotionnel plus durable et complexe qui résulte souvent de l’interprétation des expériences vécues. Contrairement aux émotions, qui sont des réponses immédiates et passagères à des stimuli spécifiques, les sentiments peuvent persister dans le temps et être influencés par des facteurs internes et externes. Les sentiments impliquent souvent une évaluation cognitive et une réflexion sur les expériences passées, les valeurs personnelles et les croyances.

Différencier les émotions des sentiments est important lorsque tu travailles sur toi-même en psychologie et en mieux-être, pour plusieurs raisons :

  1. Compréhension de tes réactions émotionnelles : En faisant cette distinction, tu peux mieux comprendre tes réactions émotionnelles dans différentes situations. Cela t’aide à identifier plus précisément ce que tu ressens et pourquoi, ce qui aide à apprivoiser tes émotions et prendre de meilleures décisions.
  2. Exploration de la racine de tes sentiments : En examinant tes sentiments, qui sont des états émotionnels plus durables, tu peux explorer les expériences passées et les schémas de pensée qui contribuent à tes sentiments actuels. Cela t’aide à identifier et à résoudre les causes profondes de tes émotions dérangeantes, favorisant ainsi ton bien-être émotionnel à long terme.
  3. Développement de stratégies d’adaptation : Comprendre la différence entre les émotions et les sentiments peut t’aider à développer des stratégies d’adaptation plus efficaces pour faire face aux défis émotionnels. Tu peux apprendre à reconnaître et à réguler l’expression de tes émotions momentanées tout en travaillant pour résoudre les sentiments persistants.
  4. Amélioration de ta communication interpersonnelle : En comprenant tes propres émotions et sentiments, tu peux également améliorer ta capacité à communiquer efficacement avec les autres. Tu peux exprimer tes besoins et tes sentiments de manière plus claire et constructive, ce qui favorise des relations interpersonnelles plus saines et plus satisfaisantes.

En neurosciences, on considère que nos états émotionnels sont le fruit de notre interprétation des stimuli, conditionné par nos pensées, nos croyances et notre expérience, formant un cycle complet qui reproduit et encourage la transformation des émotions en sentiments durables. Il est donc important de travailler en amont de nos émotions, par exemple, grâce à NeuroGraphica®️ pour les réguler efficacement.

Quand l’émotion devient problématique

Lorsqu’une émotion forte te submerge, voici trois questions importantes à te poser :

  1. Quelle est cette émotion ? Il est essentiel de commencer par identifier l’émotion exacte que tu ressens. Parfois, les émotions peuvent être masquées par d’autres sentiments ou réactions émotionnelles, on appelle ça des « émotions raquettes ». Par exemple, quelqu’un a qui on aurait répété souvent que la tristesse ou la peur sont des formes de faiblesse aura tendance à masquer celles-ci sous la colère, pour sembler plus fort. Prends le temps d’explorer en profondeur ce que tu ressens, en prêtant attention aux émotions primaires plutôt qu’aux réponses superficielles.
  2. D’où vient cette émotion ? Une fois que tu as identifié l’émotion, essaie de comprendre d’où elle vient. Identifie le stimulus déclencheur, qu’il soit direct ou plus profondément enraciné dans tes croyances, valeurs et expériences passées. Parfois, nos réactions émotionnelles sont influencées par des schémas de pensée ou des expériences antérieures. En comprenant les origines de ton émotion, tu peux mieux comprendre pourquoi tu réagis de cette manière.
  3. Mon émotion est-elle proportionnée ? Après avoir clarifié les contours de ton émotion, prends du recul pour évaluer si ta réaction émotionnelle est proportionnée au stimulus. Est-ce que l’intensité de ton émotion correspond à l’importance du déclencheur ? Si ton émotion semble disproportionnée, cela peut indiquer qu’elle est liée à des sentiments plus profonds, des traumatismes passés ou des pensées limitantes. Dans ce cas, il peut être utile d’explorer ces sentiments de manière douce et précise pour résoudre le problème à la source et trouver la paix avec tes émotions.

Puisque nous avons souvent appris à « avaler » nos émotions et les camoufler, au lieu d’écouter leur message, on manque bien souvent de vocabulaire à ce sujet. C’est là que la roue des émotions rentre en jeu, pour nous aider à mettre les mots sur nos maux. Que ce soit à titre individuel au jour le jour ou bien en séance d’art-thérapie, la roue des émotions est un outil très intéressant pour comprendre l’émotion qui nous touche dans toute sa granularité.

La roue des émotions de Robert Plutchik

roue émotions Plutchik

La roue des émotions de Robert Plutchik (1927 – 2006) est un modèle théorique qui représente les émotions humaines fondamentales et les relations entre elles. Cette roue est basée sur huit émotions de base, chacune ayant une version plus intense et une version moins intense. Les émotions de base sont placées sur les points cardinaux de la roue, tandis que les émotions intermédiaires se trouvent entre elles, formant un spectre émotionnel complet.

Voici les huit émotions de base de la roue de Plutchik :

  1. Joie
  2. Confiance
  3. Peur
  4. Surprise
  5. Tristesse
  6. Dégoût
  7. Colère
  8. Anticipation

Chaque émotion de base est associée à une couleur spécifique pour aider à visualiser la roue. Par exemple, la joie est souvent représentée en jaune, la tristesse en bleu, la colère en rouge, etc.

Les émotions plus intenses et précises sont situées vers l’intérieur de la roue, tandis que les émotions moins intenses se trouvent vers l’extérieur. Par exemple, l’extase est une version plus intense de la joie, tandis que la sérénité est une version moins intense.

La roue des émotions de Plutchik est utilisée dans des domaines tels que la psychologie, la thérapie et l’éducation pour aider à comprendre et à explorer les différentes émotions humaines, ainsi que leurs interactions complexes.

En utilisant la roue des émotions de Plutchik régulièrement tu peux explorer et comprendre tes sentiments de manière plus approfondie, ce qui t’aidera à mieux appréhender tes émotions et trouver des moyens de faire face à tes défis quotidiens. Cela montre comment cet outil peut être utilisé dans ta vie quotidienne pour améliorer ta conscience émotionnelle vers le mieux-être.

La roue des émotions de Kaitlin Robbs

Roue des émotions Kaitlin Robbs

La roue des émotions de Kaitlin Robbs est une approche alternative à celle de Robert Plutchik, qui propose une classification des émotions en utilisant des couleurs et des mots simples pour rendre les concepts plus accessibles au grand public. Contrairement à la roue des émotions de Plutchik, qui se concentre sur huit émotions de base et leurs relations, la roue de Robbs offre une palette plus étendue d’émotions et de nuances.

La roue des émotions de Kaitlin Robbs comprend généralement six quadrants principaux, chacun représentant une catégorie générale d’émotions : joie, tristesse, colère et peur, complété par 2 quadrants plus réduits : surprise et dégoût. Chaque quadrant est ensuite divisé en sous-catégories plus spécifiques d’émotions, permettant une exploration plus détaillée des sentiments humains.

La principale différence entre les deux roues des émotions réside dans leur approche et leur complexité. La roue de Plutchik offre une perspective plus théorique et abstraite des émotions, tandis que celle de Robbs est conçue pour être plus accessible et pratique, en particulier pour les personnes qui souhaitent explorer et comprendre leurs émotions d’une manière simple et visuelle.

Le choix entre les deux dépend de l’objectif spécifique de l’utilisation. Si l’objectif est d’explorer en profondeur les émotions de base et leurs relations complexes, la roue de Plutchik peut être plus appropriée. En revanche, si l’objectif est de fournir un outil pratique et visuel pour aider à identifier et à comprendre les émotions de manière simple, la roue de Robbs peut être plus adaptée.

En fin de compte, les deux approches peuvent être utiles dans différentes situations, selon les besoins et les préférences de chacun.

Comment utiliser la roue des émotions ?

Que tu choisisses l’une ou l’autre version, utilise la roue des émotions de manière concrète dans ton dialogue intérieur :

  1. Identifie ton émotion de base : Prends un moment pour respirer profondément et concentre-toi sur ce que tu ressens. Peut-être que tu te rends compte que tu es principalement dominée par un sentiment de colère en raison d’une interaction tendue avec un collègue plus tôt dans la journée par exemple ?
  2. Explore les émotions associées : En examinant la roue des émotions, tu pourrais remarquer que la colère peut être liée à d’autres émotions. Peut-être identifies-tu également un sentiment de tristesse associé à cette colère, car tu te sens blessée par les actions de ton collègue. Tu pourrais aussi reconnaître une pointe de dégoût envers la façon dont tu as été traitée ?
  3. Analyse les intensités : Réalise que ta colère peut être assez intense, mais reconnaitre également d’autres émotions, moins visibles au premier abord, permet de mieux cerner son ressenti et trouver en soi des éléments de réponses.
  4. Réfléchis aux déclencheurs : Passe en revue les événements de la journée qui ont déclenché ces sentiments. Tu pourrais réaliser que la réunion tendue avec ton collègue a été le principal catalyseur de tes émotions désagréables, ou bien te rendre compte que cette émotion provient d’autres évènements antérieurs, que la dispute est venue réveiller. Pourquoi cette interaction t’affecte t’elle autant ? A quoi est-elle venue se heurter en toi ?
  5. Apprivoise tes émotions : Maintenant que tu as une meilleure compréhension de tes émotions et de leurs déclencheurs, tu peux commencer à les apprivoiser de manière plus constructive. Peut-être décides-tu d’écrire dans ton journal pour exprimer ton ressenti et trouver des moyens sains de faire face à ce qui t’envahit, trouver les teintes et les couleurs pour exprimer son contraste ou encore représenter tout cela par des formes simples. Tu peux même mixer toutes ces approches pour une vision plus complète. Laisse-toi aller pour rencontrer ton émotion et l’exprimer dans un cadre sécurisé. Plus tu l’écoutes et moins elle va crier. Tu pourras ainsi transformer cette énergie désagréable pour agir sur toi de manière positive et trouver en conscience, les solutions les mieux adaptées.

La roue des émotions ça t’inspire ?

Outre les programmes en ligne de magie créative dans lesquels j’aborde souvent le sujet des émotions, je propose aussi un accompagnement personnalisé et individuel sur internet. N’hésite pas à prendre rendez-vous avec moi pour en discuter lors d’un appel découverte :

Enfin, je t’invite à partager les visuels sur les réseaux sociaux ou Pinterest, pour les retrouver facilement !

Picture of fanfi

fanfi

Pauline Hanfi CZT coach en magie créative

Partage

2 réponses

  1. Ton article sur la roue des émotions est vraiment captivant. Cet outil est tellement utile pour comprendre et naviguer nos émotions quotidiennes. Je trouve ça génial de pouvoir identifier précisément ce que je ressens et pourquoi. Merci pour cette ressource précieuse, c’est exactement ce dont j’avais besoin pour mieux gérer mes réactions émotionnelles au quotidien. Bravo pour ce partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *